Le corps de la femme comme terre à conquérir, à coloniser, est symptomatique d’une société qui valorise les actes guerriers et de conquêtes. Dans nos sociétés occidentales le contrôle étatique est bureaucratique, militaire et policier, et pour se reproduire il a besoin d’hommes qui méprisent les émotions, les affects, développent un phallocentrisme physique, intellectuel et moral.